Dovi, Utilisatrice de kits gaz grâce à Mivo Energie

Etre à mon compte

Bonjour je m’appelle Dovi, j’ai 49 ans et je suis restauratrice. Je suis née à Lomé mais je vis maintenant à Baguida. Cela fait 6 ans que j’ai installé mon restaurant dans le quartier d’Adamayo. J’y vends du riz, des spaghettis avec diverses sauces et des brochettes. Je suis venue à Baguida car c’est moins cher et que sur mes 5 enfants, 3 vivent encore à la maison. J’ai deux filles et trois garçons de 13 à 23 ans. Je n’ai pas toujours été restauratrice : j’ai étudié la fabrication du pain quand j’étais jeune et travaillé quelques temps dans une pâtisserie. Je suis ensuite devenue restauratrice car je voulais être à mon propre compte.

Ce que j’aime : parler aux gens !

Le métier de restauratrice me permet de parler aux gens. J’aime rencontrer de nouvelles personnes ou discuter avec celles que je connais. Au Togo, les gens parlent beaucoup et le contact est facile. Chacun a sa propre histoire : certains attendent quelqu’un en retard et mangent en l’attendant, d’autres sont en route pour un rendez-vous et s’arrêtent par hasard à mon échoppe avant de repartir. Une fois, une personne était perdue et après m’avoir demandé son chemin, s’est arrêtée pour manger. La plupart des clients sont cependant des habitués de mon quartier. Ils viennent souvent et on discute de la vie du quartier, des gens et des groupes de chants dont je fais partie. J’aime savoir ce qui se passe ici et me faire des nouveaux amis ou connaissances. C’est agréable ensuite de se balader et de connaître tout le monde.

Ma rencontre avec Mivo Energie

Je suis installée à Baguida depuis six ans et j’ai découvert Assilassimé dès la première année. Cela fait cinq ans maintenant que je suis bénéficiaire des crédits de l’agence de Baguida. J’ai entendu parler de Mivo Energie par un animateur qui est venu directement à ma boutique, sur les conseils de mon agent de crédit. L’argument économique m’a convaincu. J’ai acheté deux foyers et les utilisent chaque jour : un pour la friture des kolikos (ignames frits) et l’autre pour la cuisson des sauces. Après un certain temps, je me suis rendu compte que le gaz m’apportait d’autres avantages que la simple réduction des coûts d’achat de charbon. Une difficulté de mon travail est la chaleur : bien qu’abritée par un toit, le soleil et la température ambiante rendent la journée longue. Je me suis rendue compte après être passée au gaz, que le charbon participait d’autant plus à cette chaleur. Les foyers à charbon diffusent la chaleur de cuisson dans l’ensemble du stand alors que la bouteille de gaz beaucoup moins. Il fait simplement chaud au-dessus des casseroles, pas autour. De cette façon, le gaz réduit la pénibilité du travail. Je réduis également le nombre de trajets pour m’approvisionner en combustible : avant, je devais acheter du charbon toutes les semaines alors que maintenant je vais recharger mes bouteilles de gaz toutes les trois semaines environ. Le gaz me permet ainsi d’économiser de l’argent … et du temps !

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑